header

Standards et qualité

Depuis 50 ans, Unité, l’Association suisse pour l’échange de personnes dans la coopération au développement, veille à la qualité des engagements de volontaires au travers de standards, évaluations, appuis institutionnels, études et formations.

DM-échange et mission

GESTION DE LA QUALITÉ

Unité est en charge de la qualité et de la fiabilité de l'échange de personnes dans la coopération au développement. Avec ses organisations membres, elle travaille continuellement au développement et au renforcement de leurs programmes de coopération au développement. Afin que les affectations aient un impact en faveur des populations du Sud, dans les sociétés du Nord et qu'elles soient profitables pour le professionnel volontaire, les organisations membres sont soutenues par un système de gestion de la qualité.

En effet, la Commission de Garantie de la Qualité d'Unité vérifie et met à jour continuellement des standards pour l'échange de personnes. Sous son égide, des experts indépendants procèdent également périodiquement à des analyses institutionnelles en Suisse comme au Sud de l'impact et des procédures du travail des organisations membres recevant des cofinancements de la Confédération pour ce type de coopération. D’une part, ces évaluations permettent d’apprécier la qualité du travail des organisations et le cas d’échéant d’élaborer des recommandations utiles à leur développement institutionnel. Elles garantissent d’autre part une transparence et une redevabilité vis-à-vis de la DDC, des partenaires au Nord comme au Sud, des donateurs et des potentiels volontaires.

Unité possède un manuel de standards et critères dont le respect, vérifié par des analyses d’experts externes, garantit la pertinence et la qualité du travail des organisations de l’échange de personnes.

Le système de qualité d'Unité est reconnu par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) du Département Fédéral des Affaires Etrangères.

STANDARDS

Professionels volontaires ¦ Organisations d'envoi ¦ Partenariats

Les professionnels volontaires vivent auprès de la population locale, facilitant ainsi un échange direct, continu et équitable avec les partenaires du Sud sur le savoir-faire de leur métier et les valeurs.

Ils sont tenus de respecter un code de conduite exigeant notamment :

  • le respect et le sens des valeurs vis-à-vis de la population locale ou des institutions et de leurs usages, croyances et traditions.
  • le respect de la législation du pays hôte
  • le respect de la sécurité et la santé physique et mentale des personnes
  • la représentation d’une suisse ouverte au monde et promouvant le dialogue interculturel et la solidarité
  • un style de vie et des relations interpersonnelles adapté aux conditions socio-économiques locales
  • une bonne préparation à l’affectation(compétences professionnelles, sociales et interculturelles)
  • un dialogue loyal avec les partenaires du Sud et les organisations d’envoi

De même, les organisations d’envois doivent répondre aux exigences d’Unité concernant la sélection des professionnels volontaires, leur préparation et leur soutien, notamment :

  • une procédure de sélection transparente
  • une formation, expérience pratique, des compétences et une motivation adéquates
  • un accompagnement par les responsables de programme au Nord ainsi que par un bureau de coordination et les partenaires au Sud
  • une couverture par les assurances sociales suisses
  • un travail de relations publiques

Concernant la préparation, les organisations d'envoi doivent avant leur départ former les coopérants en affectation de longue durée aux thèmes suivants :

  • la politique du développement et de coopération
  • les fonctions et les tâches assignées au professionnel dans son environnement concret
  • l’inter-culturalité surtout en matière de communication, de conflits, de religion et de spiritualité
  • des méthodes de travail telles que le management de projet, le développement institutionnel et l’accompagnement de processus
  • les relations publiques
  • la santé et la sécurité, y compris la gestion du stress et corruption 
  • l’égalité entre hommes et femmes

Les organisations d’envoi doivent également respecter les standards suivants au sein de leur institution:

  • les affectations doivent être intégrées à un programme global et cohérent de l’organisation (logique programmatique)
  • les structures de décision doivent être transparentes et démocratiques
  • les comptes doivent être présentés de manière transparente et être vérifiés par un office reconnu
  • les engagements de coopérants doivent être en premier lieu orientés par les besoins des bénéficiaires et profiter aux populations des régions d'engagement indépendamment des appartenances ethniques, religieuses, de genre ou de d'orientation politique.
  • un travail professionnel de sensibilisation dans le cadre des thèmes Nord-Sud-Nord, coopération au développement, droits de l'homme, échanges interculturels.

Les valeurs de base des partenariats entre les organisations d’échange de personnes et les organisations locales au sud sont 

  • la réciprocité
  • l’équité
  • le dialogue ouvert
  • l’effort mutuel en faveur d’une compréhension entre cultures et l’effet / l’impact en commun.